Comment appliquer du Plasti Dip ?

Conçu avec du caoutchouc synthétique liquide, le Plasti Dip est un revêtement très en vogue. Il sèche rapidement au contact de l’air. Après séchage, la solution forme une pellicule de protection à la fois résistante et souple. Elle a l’avantage de ne pas fendiller. L’élément est facile à poser et à enlever. Il ne laisse pas de trace.

Une solution résistante et adaptée à tous les supports

Le plasti dip est adapté à tout type de support, dont le verre, le bois, le plastique et le métal. La longévité du revêtement sera définie en fonction de l’épaisseur générale du support et de la distance de pulvérisation. À condition d’être bien appliqué, le plastidip peut avoir une durée de vie moyenne de trois ans, excepté ceux au coloris fluo. Au-delà de cette période, vous devrez passer une nouvelle couche pour redonner une seconde brillance à la teinte initiale.

Cette peinture élastomère a une bonne résistance à la moisissure, aux intempéries, aux arcs électriques, à l’eau de mer et à la corrosion. Elle peut préserver toutes ses propriétés jusqu’à une température de 100 ° C. Sur une longue période, le produit peut devenir rêche.

Pour une bonne tenue dans le temps, assurez la bonne pose et le meilleur entretien du revêtement élastomère. Il est important de bien nettoyer la surface à peindre. Celle-ci doit bénéficier d’un bon dégraissage et être dépourvue de poussières. Pour cela, vous pouvez utiliser un nettoyant classique. Les formules à base de silicone ou qui laissent de la pellicule sur le support sont à éviter.

Le mode d’application du Plasti Dip

La pose de la peinture élastomère peut se faire de différentes manières. Pour une application à l’aérosol, chauffez préalablement l’atomiseur avec un séchoir à main ou par friction naturelle. Le pulvérisateur doit avoir une température minimum de 25 ° C. Agitez-le fortement pendant environ une minute, puis agitez plusieurs fois au long de l’application. Dans un premier temps, appliquez une fine couche suivant une distance d’environ 25 cm. Il faut que le support peint soit faiblement visible. Accordez un temps de séchage de 15 à 30 minutes. La surface est sèche quand elle devient mate. Appliquez ensuite 3 à 4 couches fines supplémentaires (espacées de 15 à 30 minutes) jusqu’à obtention de la couleur souhaitée. Après l’application de la dernière couche, prévoyez un temps de séchage minimum de 4 heures.

L’élément peut être appliqué au pinceau. Pour cela, agitez énergiquement le contenant avant d’ouvrir. Après l’application d’une première couche, laissez sécher 30 à 60 minutes, puis répétez l’opération en cas de besoin. La dernière couche doit être séchée pendant au moins 6 heures.

Le Plasti Dip peut être appliqué par trempage. Comme les deux techniques précédentes, agitez énergiquement le pot avant ouverture. Si nécessaire, fixez l’objet avec une ficelle et trempez-le dans le produit avant de retirer lentement. Accordez un temps de séchage de 30 minutes à une heure et renouvelez l’action en cas de besoin. Séchez la dernière couche pendant au moins 6 heures.

Nettoyage et retrait

Le Plasti Dip résiste au nettoyage avec jet à haute pression et au passage aux rouleaux. Évitez toutefois les vieux équipements trop corrodants. Les nettoyants automobiles sont aussi efficaces. En tout cas, faites toujours un test sur une petite surface afin d’estimer la compatibilité du support avec le revêtement.

À condition d’avoir la bonne épaisseur, vous pouvez facilement peler le produit. Pour vous faciliter la tâche, appliquez au moins 6 couches au pistolet à peinture et 4 à l’aérosol. Pour cela, il suffit de percer ou de prendre une extrémité du revêtement avec un objet tranchant et tirer dessus. Notez que le Plasti Drip est sensible à l’essence. L’élément peut vitement se décolorer en cas de contact avec de l’hydrocarbure.