Sur quels critères choisir son traceur gps moto ?

Mettre un traceur GPS sur sa moto ou voiture devient un besoin primordial  des gens  surtout dans les grandes villes. Pour bien choisir un traceur GPS qui correspond au besoin de son utilisateur, et surtout pour qu’il soit plus fiable et efficace, il est important de bien étudier ses critères de choix.

Généralité sur le traceur GPS

Un traceur GPS moto est un petit outil, sous forme de boîtier, qui est connecté avec le réseau de disposition par satellite servant à localiser en temps réel  tout véhicule sur lequel il est attaché. Ce petit boitier connecté pour moto est composé de deux éléments : un récepteur GPS, qui permet de localiser où il se trouve et une unité téléphonique mobile ou émetteur GSM, qui sert à céder les renseignements relatifs à son emplacement par SMS ou internet. L’utilisateur peut choisir entre 2 catégories de traceurs GPS : une balise avec carte ou une balise sans carte SIM. Leur mise en pratique  est simple et son fonctionnement est très primitif, peu importe le type choisi par son utilisateur. La qualité de la connexion du traceur est dépendante du réseau utilisé. Le plus ancien est le 2G dont la vitesse de transfert  est plus lente, mais si l’utilisateur désire profiter d’une meilleure qualité de couverture réseau et utiliser plus longtemps son traceur, il est prudent d’investir dans d’autre réseau qui offre une meilleure couverture par rapport à  la 2G : un réseau 3G, 4G ou bien plus. Un traceur GPS devient indispensable pour la localisation en temps réel de la moto, mais le propriétaire peut aussi paramétrer d’autres dispositifs de sécurité comme par exemple des détecteurs de mouvement, de vol par alarme moto connecté ou d’excès de vitesse. Pour plus d’informations, veuillez cliquer sur georide.fr

Traceurs connectés et non connectés

Il est essentiel de préciser que la particularité connecté ou pas de ces balises GPS ne s’agit que la fonctionnalité du rapport et de l’information sur les renseignements de géolocalisation en circuit. Il est évident que tout GPS tracker doit être branché avec les signaux GPS pour être fonctionnel. Par la connexion à ces réseaux cellulaires amovibles, l’endroit exact est envoyé à un écart de temps plus ou moins règlementaires par le traceur au système de suivi en  temps réel. Généralement l’application moto envoie ces informations sous formes d’alertes par SMS pour une moto connectée, ou par consultation des données au retour du véhicule pour les systèmes non connectés. Les traceurs GPS  non connectés  ne sont pas liés à une diffusion des renseignements par satellite. Le récepteur conserve toutes les données pendant que le véhicule est en marche et les indices de géolocalisation ne seront donc importés qu’une fois que la balise a été enlevée du véhicule. Sur le côté coût, c’est le système le moins couteux car il n’exige pas trop d’équipements pour fonctionner, mais c’est le moins adapté par les utilisateurs car le moyen d’exploitation des données est limité et si un problème se produit, le propriétaire ne sera avisé que lors ce que le véhicule est garé et que récepteur sera retiré de là où il est installé.

Autonomie d’un traceur GPS

L’autonomie d’un tracker GPS moto dépend particulièrement de la puissance de sa batterie. En général, certaines balises GPS ne se rechargent qu’après 365 jours, tandis que d’autres disposent une autonomie plus mesurée de 30, 20, 12 ou 5 jours. Cette durée est variable et dépend du type de balise. De nos jours, certaines entreprises européennes travaillant dans le domaine propose  des tracker moto de longue autonomie, pouvant aller jusqu’à 3ans. Ces balises sont conçues conformément aux normes les plus recommandées et exigées par les utilisateurs tels que les normes IP68. Ils nécessitent  aucun port USB  et peuvent être utilisés même dans  des endroits humides ou des endroits poussiéreux. Certaines balises n’ont plus besoin d’être en contact avec un faisceau électrique pour installer un traceur sur une moto, plus nécessaire de brancher sa batterie ou encore moins de la relier avec  le traceur. Ces balises n’exigent pas de câblage, grâce à leur autonomie en matière d’énergie. Ainsi, le classement des balises GPS dépend essentiellement de  leur mode d’alimentation électrique. Un traceur GPS moto autonome est un traceur qui peut fonctionner avec une batterie intérieur. Une balise alimentée est une balise qui peut être branché directement avec le circuit de la batterie du véhicule. Les traceurs GPS autonomes nécessiteront d’être rechargés dans des espaces de temps  plus ou moins réglementaires. L’alimentation des traceurs assure son autonomie et la pérennité de son fonctionnement.

Mode de fonctionnement d’un traceur GPS

Normalement, un GPS tracker est équipé d’un support magnétique  qui assiste son installation. Son  fonctionnement s’effectue en deux phases: la phase de réception et la phase d’émission. Les récepteurs aimantés est fixé facilement et discrètement sous la carrosserie, tandis que les récepteurs alimentés peuvent être branchés directement à la batterie de la moto. La mise en marche du boitier connecté pour moto s’accomplit lors du démarrage du moteur ; ou à écarts de 2 minutes; quand la moto bouge ou en cas de coupure, direct ou par coupe circuit pour moto, du contact. C’est en fait la mutation de  la tension au démarrage ou à l’arrêt du véhicule qui débute le processus. Le récepteur se branche avec l’avertisseur du satellite GPS, qui lui signale son emplacement géographique à intervalles réglementaires. La moto connexion permet à son utilisateur de fournir les renseignements GPS comme : le positionnement exact et en temps réel de son véhicule, l’évaluation en kilomètre du parcourus quotidiennement effectué, la durée et les fréquences d’arrêts, la faculté de suivre l’historique des déplacements et le parcours du véhicule à l’aide d’un schéma, la possibilité de se fournir un bilan détaillé du véhicule : heures de démarrage, heures de retour au parking, durée de chaque arrêt et de chaque circuit, vitesse moyenne, réception par SMS de toutes ces informations et avertissement s’il y a un non-respect des règles fait par le conducteur.

Critère de choix par rapport au prix

A part ces différents critères de choix, le prix est normalement aussi un critère indispensable à prendre en considération dans toute la comparaison de moto tracker. Le prix varie non seulement des particularités des traceurs mais aussi de la marque et des services inclus. Le prix est généralisé dans les fourchettes suivantes : les traceurs sans abonnement, avec une batterie intégré et dont les fonctionnalités sont limitées sont vendues à moins de 100 euros sans dépasser 200 euros pour un type transmettant. Pour les traceurs avec abonnement, le prix de vente varie entre 200 et 400 euros. Pour l’achat d’un traceur, le client est facturé de 10 à 20 euros en plus du coût d’achat du traceur pour l’abonnement. A titre d’information, une entreprise commerciale européenne met en vente un pack qu’elle appelle Traceur GPS Compact (batteries & abonnement 1 an inclus) pour Moto, Scooter, Jet Skis, moteur hors-bord pour 89,00€.  Mais avant de valider un choix quelconque, il est toujours recommander de demander plus de devis à beaucoup de fournisseurs pour  confirmer le tarif appliqué pour le modèle et le service qui conviennent davantage à ses besoins et pour ne pas se tromper pendant le choix de  son traceur GPS. Des nombreux vendeurs  en ligne sont disposés pour donner de devis estimatifs clairs, plus détaillé et informatifs en quelques clics.