Acheter ou louer sa voiture : comment faire le bon calcul ?

Vous souhaitez changer de véhicule, et vous hésitez entre l’achat d’une nouvelle voiture et la location longue durée, (souvent appelée leasing) avec ou sans achat du véhicule par la suite. Cette question concerne de nombreux automobilistes, et mérite une réelle réflexion. Quelles sont les avantages et les inconvénients de ces deux modes de consommation, et comment faire un choix raisonné en toute connaissance de cause ?

L’achat d’un véhicule, un investissement sur le long terme

 L’achat d’un véhicule est un investissement lourd pour la plupart des ménages français, et un investissement conséquent sur le long terme.

Le budget d’une voiture à l’achat a sensiblement augmenté ces dernières années et atteignait en 2017 la somme non négligeable de 26 717€. Une augmentation de 890€, soit 3,4%, par rapport à l’année précédente, et qui suit une courbe de croissance en hausse depuis une dizaine d’années.

Un budget conséquent, qui incite les français à souscrire à un crédit auto auprès d’organismes de crédit ou d’assureurs tels que la Maaf, le meilleur financement de crédit auto.

Pourquoi un budget à l’achat en telle augmentation ?

On peut citer en premier lieu la grande mode des SUV, qui font un tabac depuis quelques années ; ces véhicules aux fausses allures de 4×4 mais à deux roues motrices au lieu de quatre ont envahi les espaces urbains ; ils sont beaucoup plus chers à l’achat que des citadines et que les berlines (prix moyen 32 484€). Un tiers du marché automobile est constitué de SUV et de crossover, ce qui tend en toute logique à augmenter de façon très nette cette augmentation du budget moyen à l’achat d’un véhicule.

En effet, ces véhicules très équipés, connectés et puissants (roues plus grosses …) ont un coût de conception qui n’a rien à voir avec celui des petites citadines, et qui se répercute donc logiquement à l’achat.

Il faut bien admettre que SUV n’est plus depuis longtemps synonyme de gros véhicule vulgaire et réservé aux cow-boys de la route : des concessionnaires comme Toyota, Audi ou Mazda ont créé des modèles aux lignes sobres et élégantes, qui flirtent avec les codes du luxe et à ce titre revendiquent un prix à l’achat nettement supérieur.

Un budget auto sur le long terme en augmentation également

Les dépenses annexes liées à la possession d’une automobile sont en hausse très nette ; il faut compter pour la gestion annuelle d’un véhicule un budget moyen annuel de 5 883€ pour la gestion de leur voiture.

Ces frais incluent les frais d’assurance, de parking, d’entretien, de garage, de péage, de carburant. Ce budget moyen prend aussi en compte la valeur du véhicule à la reprise.

Les véhicules mis sur le marché ces dernières années consomment nettement plus, le budget carburant est donc en toute logique en forte hausse.

Par ailleurs, du fait de la politique de certains élus très peu favorable aux parcs automobiles, les places de stationnement et de parking sont de plus en plus rares, donc … de plus en plus chères. Une augmentation constatée notamment en région parisienne.

Enfin, les assurances auto subissent chaque année une légère hausse, qui finit par peser dans le budget des automobilistes.

La location longue durée ou LLD, une alternative intéressante ?

 La location longue durée séduit de plus en plus de français : cette formule permet de louer pour une durée de 12 à 60 mois un véhicule en maitrisant parfaitement son budget.

Le contrat de location longue durée impose généralement un kilométrage à ne pas dépasser, qui varie de 15 000 kilomètres annuels (pour un véhicule à essence) à 25 000 kilomètres annuels (pour un modèle diesel).

Attention si vous effectuez de longues distances, les pénalités imposées par le loueur en cas de dépassement de ces kilométrages sont assez élevées.

Si vous comptez faire de nombreux déplacements, cette solution n’est peut-être pas idéale pour vous.

A savoir : la location longue durée avec option d’achat (LOA) vous permet, comme son nom l’indique, d’acquérir à la fin de votre contrat votre véhicule loué, ou de le restituer, si vous le préférez.

Vous avez certainement noté que depuis un certain nombre d’années, les slogans du type « voiture XX à 25 000€ seulement » ont été » remplacés par d’autres, du type « voiture XX à 250€/mois avec apport de 2000€ ». Ce modèle de consommation séduit 74% des français, attention cependant à prendre en compte un certain nombre d’inconvénients ; si le véhicule subit le moindre vol ou désagrément, il vous reviendra de prendre en charge une partie conséquente des frais engagés.

Il n’est pas inutile de savoir également qu’en cas de décès du locataire, les héritiers seront tenus de continuer à prendre en charge le crédit engagé.

A savoir également, le loueur a parfois obtenu de partenariats avec des sociétés d’assurance qui lui permettront de vous faire des propositions optionnelles ; rien ne vous empêche de les examiner mais vous n’êtes pas tenus d’y souscrire ; si vous avez négocié de bons tarifs avec votre assureur actuel et que vous êtes satisfait de ses services vous pouvez parfaitement le garder sans que cela pose le moindre problème.