Les plaques d’immatriculation de motos : un accessoire ou une obligation ?

La pose d’une plaque d’immatriculation sur votre moto est obligatoire. Son format et la disposition des caractères qui la composent répondent à des règles précises. Pour vous aider à faire votre choix, plusieurs modèles sont à votre disposition.

De nouvelles dispositions pour les motos

L’ensemble des véhicules deux-roues et trois-roues doivent comporter des plaques d’immatriculation au format uniforme. Cette réglementation, appliquée depuis le 1er juillet 2017, concerne donc les motos. Cette disposition est également valable pour les motos achetées avant juillet 2015. Seules seront homologuées les plaques respectant ces nouvelles règles de format. Cette uniformisation doit notamment permettre un meilleur contrôle de la vitesse des motards. En effet, la taille des lettres et des chiffres qui composent la plaque permettra aux radars de produire des photographies plus lisibles. Ainsi, tous les usagers de la route, quel que soit leur véhicule, seront contrôlés par les radars de la même façon. Ces nouvelles dispositions s’appliquent aussi bien à la plaque en aluminium qu’à la plaque en plexi. Les plaques personnalisées y sont soumises également. Si la  plaque d’immatriculation de moto personnalisée vous intéresse, vous n’avez qu’à vous rendre sur internet pour de plus amples informations.

Des plaques d’immatriculation en partie similaires

Comme les autres véhicules, les motos doivent être immatriculées selon un nouveau système, baptisé SIV. Ces nouvelles règles, décidées en février 2009, indiquent la nature et l’ordre des signes qui doivent composer la plaque. Dans la partie supérieure, doivent apparaître deux lettres, suivies d’un tiret. En bas, doivent figurer trois chiffres, puis deux lettres, séparées par un nouveau tiret. Sur la bande gauche, on trouve le logo de l’Europe avec, en-dessous, le « F », qui désigne la France. Quant à la bande gauche, elle contient le logo d’une région et, au-dessous, le numéro d’un département. La taille, la forme, l’espacement ou encore la police des lettres et chiffres sont encore précisés par la règlementation.

Plusieurs modèles de plaques

Il existe plusieurs variétés de plaques d’immatriculation pour votre moto. À vous de choisir celle qui correspond le mieux à vos goûts. Certaines plaques sont des modèles standards. C’est le cas de la plaque en plexi, qui comporte notamment le fond blanc imposé par les dispositions légales. Elles peuvent cependant devenir des plaques personnalisées. Il est en effet possible de faire figurer sur la bavette, qui se trouve sous la partie utile de la plaque, un texte de votre choix. De même, vous pouvez choisir la région et le numéro du département qui vont s’inscrire sur la plaque. Ceci fait, il ne vous reste qu’à commander la plaque. Elle vous sera livrée, avec les éléments de fixation nécessaires. Vous êtes un collectionneur et vous possédez une moto ancienne, immatriculée avant le 31 décembre 1992. Dans ce cas, vous conservez plus de liberté dans le choix de votre plaque d’immatriculation et il vous sera plus facile de la personnaliser. Vous pouvez ainsi opter pour une plaque en aluminium noire, idéale pour les motos de collection. Elle comporte un lettrage argenté particulier. La pose de cette plaque, qui doit répondre à certaines dimensions, suppose la possession, par son propriétaire, d’une carte grise spécifique. Des plaques d’immatriculation conçues pour les motos anciennes sont également disponibles. Pour personnaliser votre plaque, il est encore possible d’y faire figurer, aux endroits prévus, le nom de l’État américain de votre choix. Certains détails typographiques, ou les coloris, peuvent aussi contribuer à apporter à votre moto sa personnalité propre.